ATTACHÉE DE PRESSE : ÉMILIE RELIQUET

Les Bienheureux

Ils sont deux à ouvrir une nouvelle voie pour un whisky français. En mars 2013 Alexandre Sirech et Jean Moueix, s’associent. Leur société dénommée Les Bienheureux a pour objectif de créer une gamme de spiritueux et un whisky qui leur correspondent et qui soit porteurs de tout le sens qu’ils donnent à leur vie. Un long processus est entamé. Les deux amis se lancent ensuite à la conquête du Rhum, ils décident de se concentrer sur la recherche pour créer des produits inexistants sur le marché. Après deux années de recherche, les Bienheureux mettent au point un subtil assemblage de rhum agricole avec Embargo et El Pasador de Oro.

  • Whisky Bellevoye
  • Vins Alexandre Sirech
  • Rhums Embargo et El Pasador de Oro

Tous deux goûtent tous les whiskies du monde. A partir de là, se forge un archétype du whisky qu’ils aiment et qui n’existe pas. Pas encore. Un whisky, élégant, fin, peu tourbé, rond, équilibré. Deuxième phase : ils goûtent tous les whiskies français. De ces deux expériences nait une idée du futur : un assemblage de trois malts, un triple malt. Ce whisky-là est à inventer : Bellevoye

Alexandre Sirech se lance également dans la production de vins. Avec sa gamme « S », son objectif est de prouver que Bordeaux ne se limite pas aux Grands Crus Classés. Les cépages bordelais peuvent être des alliés incroyables dans ses assemblages innovants ou être magnifiés dans des A.O.C Bordeaux avec un excellent rapport qualité/prix. Alexandre Sirech a pratiqué pendant toute sa carrière l’art de l’assemblage et il en a observé les bénéfices organoleptiques dans la réalisation d’un grand produit.